Werner Bischof – Helvetica

35,00

Catégories : ,

Description

Sous la direction de Daniel Girardin

Coédition Noir sur Blanc / Musée de l’Élysée

74 photographies en noir et blanc

Werner Bischof (1916-1954) est l’un des plus talentueux photographes suisses du XXe siècle, membre de l’Agence Magnum dès 1948. Bischof étudie à l’École des arts appliqués de Zurich et intègre en 1933 la classe de photographie dirigée alors par Hans Finsler, qui en fait l’une des plus réputées des années 1930. Bischof, tout en suivant l’enseignement très exigeant de l’École, montre beaucoup de créativité et d’indépendance. Il ouvre son studio en 1936, travaillant pour la mode et la presse, tout en poursuivant des recherches personnelles. Il est très vite repéré par le rédacteur de la revue d’art et culture Du, Arnold Kübler, qui lui confie ses premières commandes. Jusqu’en 1945, date à laquelle les frontières s’ouvrent et lui permettent de traverser une Europe dévastée, Bischof est contraint de rester en Suisse.

Helvetica révèle le travail suisse de Bischof, en se basant notamment sur les extraordinaires planches-contacts qu’il a réalisées entre 1933 et 1945, inédites à ce jour. Le choix des planches-contacts et des photographies a été fait à partir des archives du photographe. Il permet de comprendre ses influences, ses expériences avec la lumière, son goût des années 1930 pour l’abstraction et la forme. En passant de la mode au paysage, des nus aux exploits sportifs, le livre permet de suivre le travail original de Bischof, ses influences et son sens de l’esthétique, avant qu’il ne devienne une référence internationale pour son travail de reportage dans l’Europe, l’Asie et les Amériques des années d’après-guerre.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Werner Bischof – Helvetica”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *